PRO-EMPLOIGUINEE.COM: LE SITE QUI RECRUTE AUSSI SANS CV

Avec pro-emploiguinee.com. L’offre d’emploi voit la rubrique « Profil recherché » hautement discriminante pour les candidatures en Guinée (diplôme, expérience) disparaître au profit d’un lien internet renvoyant vers un questionnaire.

« (..)Notre ambition est d’ouvrir le recrutement à plusieurs profils en remplaçant les outils d’une candidature classique (CV et Lettre de motivation) par des réponses argumentées et illustrées aux questions posées… »

Suivez l’interview de son fondateur, pas comme les autres.

KAKILAMBE : Présentez-vous à nos lecteurs

Je suis Mamadou Aly Barry Titulaire d’une Maitrise en Droit Public, aujourd’hui Gestionnaire des Ressources Humaines. Fondateur et Manager Général du site www.pro-emploiguinee.com.

Parfois pendant mes temps libres, j’écris très souvent des tribunes que je publie dans des sites d’informations Générales. Je suis marié et père de deux enfants.

 

KAKILAMBE : Bonjour, Expliquez-nous comment avez-vous eu l’idée de créer cette entreprise. En d’autres termes, de quel constat êtes-vous partis pour ouvrir cette entreprise en Guinée ? 

REPONSE : Merci pour cette interview et surtout pour l’opportunité que vous m’offrez en vue de présenter ma structure www.pro-emploiguinee.com

Le constat est simple, c’est que l’emploi se vend plus cher en guinée que les études mêmes. En guinée le chômage des jeunes est une réalité, qu’est  ce que nous faisons de cette situation ?

Deuxième constat qui est d’ailleurs une préoccupation pour pro-emploiguinee.com le fait que nous n’enseignons pas les jeunes sortants des instituts et universités des techniques de recherche d’emploi. Voila les raisons qui ont sous-tendu à mettre en place pro-emploiguinee.com.

KAKILAMBE : Quels sont vos domaines d’intervention ?

REPONSE : Pro-emploiguinee.com intervient dans l’emploi en général. Nous donnons des conseils en Management des Ressources Humaines,

KAKILAMBE : Quels sont vos Objectifs

REPONSE : Nous avons des objectifs pluriels.

  • Mettre en relation les chercheurs d’emploi et les recruteurs
  • Conseils en Management des Ressources Humaines
  • Publication des Appels d’Offre et Offres d’emploi
  • Le recrutement et la formation
  • Le traitement de l’actualité professionnelle
  • En fin l’accompagnement

KAKILAMBE : Beaucoup d’entreprises, de PME ont jeté la clé sous la porte. Vous, qu’est –ce qui vous retient encore ? Comment avez-vous réussi à vous imposer dans le monde des affaires ?

REPONSE : Ecouter ! Notre secret c’est la persévérance dans le travail et nous faisons en sorte que nos difficultés deviennent de véritables opportunités pour l’atteinte de nos objectifs sans oublier que nous avons une vision claire de ce que nous souhaitons réaliser.

 

KAKILAMBE : Vous avez des partenaires nationaux ou étrangers qui vous appuient dans vos activités. Et comment se matérialisent vos collaborations avec vos partenaires ?

REPONSE : D’abord des partenaires étrangers oui, avec eux nous échangeons sur des informations liées à l’emploi. Nous sommes entrain de voir dans quelle mesure nous pouvons publier des annonces d’un site de la sous-région dans notre chez nous et vis et versa.

Sur le plan national, nous travaillons très activement sur des modules de formation avec le patron du site actujobs.com en vue de former non seulement les chercheurs d’emploi mais aussi pour certains salariés qui sont dans le besoin d’être formés.

KAKILAMBE : Dites-nous vous collaborez déjà avec d’autres sites de recrutement, et il y a aujourd’hui plusieurs sites qui ont la part belle du marché. Sérieusement pourquoi les candidats vous feront confiance au détriment des autres déjà sur le marché ?

REPONSE : Merci de cette question pertinente. Nous sommes en train de travailler sur le Recrutement sans CV. C’est nouveau et très économique et moins discriminant.

L’Offre d’emploi voit sa rubrique « Profil recherché » hautement discriminante (diplôme, expérience professionnelle dans la même fonction et le même secteur d’activité, …) disparaître au profit d’un lien internet renvoyant vers un questionnaire de 25 à 30 questions de mise en situation professionnelle concrète.

L’ambition de cette approche est d’ouvrir le recrutement à une plus grande diversité de profils en remplaçant les outils d’une candidature classique (CV et Lettre de motivation) par des réponses argumentées et illustrées aux questions posées.

La sélection se fait uniquement sur la pertinence des réponses et non sur les critères habituels de formation, d’expérience voire d’autres critères de discrimination (âge, sexe, expérience, …).

Le questionnaire permet aussi de mesurer la motivation du candidat qui va forcément y passer plus de temps que pour une candidature « classique » avec envoi de son CV et de sa lettre en pièce jointe –

Et l’entretien de recrutement réalisé dans la foulée est centré sur les compétences, les réalisations, la personnalité du candidat.

Nous allons le tester, et l’adopter pour les jeunes candidatures en Guinée.

En effet, l’impact de cette innovations sur les candidatures est radical puisque les DRH et Responsables recrutement vont recevoir en entretien des profils de jeunes qu’ils n’auraient jamais sélectionnés à la seule vue du CV ou mieux des profils qui ne se seraient jamais autorisé à postuler.

KAKILAMBE : Vos ambitions dans cinq ans ?

REPONSE : Etre une référence en matière d’emploi en guinée, faire de notre plateforme une véritable destination dans le paysage professionnel guinéen. C’est dans cette optique que nous sommes entrain d’aider pas mal de jeunes à valoriser leurs CV. Rendre attractif un CV c’est le début vers l’emploi. Beaucoup de jeunes viennent nous voir. Je pense qu’à leur retour ils partent non seulement former et informer sur des outils leur permettant de trouver du travail.

KAKILAMBE : Quelle est votre participation au développement de ce pays ?

REPONSE : Le développement du pays c’est d’être au service des jeunes, leur accompagner dans leur développement personnel et surtout à se prendre en charge à travers l’emploi ou l’entreprenariat. Les jeunes doivent être un acteur de leur propre développement

KAKILAMBE : Les recrutements se font comment chez vous ? Les critères ?

REPONSE : Les critères dépendent de ce que nos partenaires (entreprise) veulent. Certaines entreprises peuvent nous confier tout le processus de recrutement d’autres nous demande de rédiger les termes de référence de l’offre d’emploi et faire la publication. L’entreprise en question gère le reste. Cela dépend.

KAKILAMBE : Comment trouvez-vous la main d’œuvre guinéenne en termes de qualité et de cout financier ?

REPONSE : Disons qu’on peut trouver une bonne main d’ouvre en guinée il suffit juste de mettre chacun dans son domaine et la où il pourra vendre ses compétences. Il est évident que la main d’ouvre locale est moins chère que celle étrangère

KAKILAMBE : Quelles sont les difficultés que vous rencontrez sur le terrain ?

REPONSE : Les difficultés existent dans toute œuvre humaine ce qui est important c’est de pouvoir les surmonter et ne pas continuer à pleurnicher.

 

KAKILAMBE : L’Etat guinéen vous facilite la tache ? Les taxes et les impôts  que vous payez, vous rendent les choses faciles ?

REPONSE : L’Etat aurait mieux gagné s’il mettait en place un fond d’aide aux jeunes entrepreneurs. La question des taxes allait être réglée facilement.

KAKILAMBE : Quelle est votre vision de la Guinée dans la pratique de votre activité ?

REPONSE : Ma vision est de réduire au maximum le chômage en guinée.

KAKILAMBE : Vos craintes ?

REPONSE : Des contraintes liées au manque d’accompagnements techniques et financiers des entrepreneurs guinéens.

KAKILAMBE : Avez-vous d’autres projets que vous comptez développer en Guinée ?

REPONSE : Oui mais pour le moment je préfère les garder d’abord.

KAKILAMBE Un mot sur le nouveau code d’investissement des entreprises en Guinée

REPONSE : J’appris la souplesse des procédures administratives

 

KAKILAMBE : Etes-vous une entreprise citoyenne qui s’acquitte correctement de ses devoirs ?

REPONSE : Oui vous pouvez vérifier nos documents, nous sommes en règle sur toute la ligne. Pour nous c’est une question de valeurs

KAKILAMBE : Votre dernier mot ?

REPONSE : Je remercie tout le personnel de kakilambe pour cette aubaine.   Merci Monsieur

1 Rétrolien / Ping

  1. PRO-EMPLOIGUINEE.COM: LE SITE QUI RECRUTE AUSSI SANS CV - Pro-Emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
9 × 7 =