FÉDÉRATION GUINÉENNE DE FOOTBALL: ANTONIO ET SON HABITUEL RITUEL : LE SACRIFICE HUMAIN DE PROCHES COLLABORATEURS

Décidément Antonio Souare n’a plus de limite pour assouvir ses ambitions d’appartenir au comité exécutif de la caf,en lieu et place de son compatriote Almamy Kabele Camara qui l’a mis sur orbite moyennant quelques billets de banque et de plusieurs billets d’avions pour lui et sa famille aux dires du candidat président de la fédération.Un coup d’épée mortel asséné sur la tête de celui qui était encore son puissant mentor du règne de Issa Hayatou dans les arcanes de la caf. Tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins.
En l’espace de 2 mois, deux très proches collaborateurs sont “ sacrifiés”pour cette histoire d’élections à la caf. Le 1er était son avocat, le feu Doura Cherif, décédé par suite de “Covid-19” en novembre dernier.Après que sa candidature ait été recalée provisoirement jusqu’au 28 prochain,le cynique Antonio est passé à la vitesse supérieure pour dit-on tenter de passer l’épreuve fatidique du Caire devant la commission de gouvernance.Un second “sacrifice humain”lui a été demandé.Pour y arriver TONI Souare a jeté son dévolu machiavélique sur son président d’honneur du Horoya ac,Cheick Abdel Kader Sangare ( sur la photo avec écharpe et casquette du horoya ac vissée sur la tête )qui a rendu l’âme ce matin par suite de “maladie”.
Jusqu’où ira Antonio Souare, ce monstre assassin qui a fini de “dévorer”tous ceux qui lui ont rendu d’énormes services ? Après les plus proches collaborateurs : commissaire Yaya Camara,Alhassane Youla,Cheick Dem,Abdoul Karim Bak Bangoura,Nanette Socambi,Doura Cherif…et aujourd’hui Kader Sangare ( paix à son âme ),A qui le tour ? En tous cas l’opinion supplie le sadique Antonio d’épargner son dernier rempart A…C, qui est jeune encore. Peut-être que ce dernier sera épargné des griffes de son bourreau de patron grâce en sa forte croyance en Dieu. C’est tout le mal qu’on peut lui souhaiter.
 Pauvre d’Antonio Souare !
Lire le communiqué de presse sur la mort de Kader Sangare
 Bangaly Soumah

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
4 − 2 =