CAF / ÉLECTIONS / GUINEEFOOT : ANTONIO SE CRUCIFIE

Dans l’interview ci-dessous avec une télévision sénégalaise dans l’émission “Questions directes”réalisée en octobre 2015, pendant qu’Antonio Souare était président du Horoya ac et président de la ligue professionnelle,soumis donc à l’article 25 du code d’éthique de la fifa,l’actuel président de la fédération et candidat au poste de membre du comité exécutif de la caf,dans une désinvolture déconcertante se targue d’être au cœur de l’économie guinéenne dans sa position de PDG de Guinée Games, le champion des paris sportifs en relation avec le football. Il explique de long en large dans cet extrait ( la vidéo est sur YouTube ) comment les difficultés qu’il rencontrait pour faire fonctionner ses machines à sous et qui étaient quasi résolues à la date de réalisation de l’entretien…Il s’en félicite…
C’était une époque où Antonio Souare bénéficiait d’une “immunité absolue”grâce à l’argent des jeux qu’il redistribuait ( corruption )à certains barons protecteurs au sommet de la pyramide caf. Ces derniers,affaiblis aujourd’hui ou hors circuits pour certains ne pouvant plus lui apporter le moindre soutien,le pauvre Antonio se retrouve vulnérable et doit payer les frais de ses agissements malsains d’alors dont il posait les actes délibérés en toute connaissance de cause. Désormais la roue a tourné et chacun doit faire face à la réalité d’un monde de justice et de droit. Les règlements et les lois qui régissent le football mondial doivent s’appliquer à tout le monde,sans discrimination aucune,sans aucun favoritisme surtout obtenu ou à obtenir à coup d’espèces sonnantes et trébuchantes.
  Le passage donc d’Antonio Souare devant la commission de gouvernance de la caf pourrait marquer une rupture avec ces anciennes pratiques rétrogrades et chacun devra payer de ses actes.
  Verdict le 28 janvier au Caire.
Cliquez pour visionner l’extrait de l’interview de Souare avec la télévision sénégalaise
     
Assy Bah

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
14 + 24 =