Politique : Vers une nouvelle crise en Guinée ?

 En tout cas la question est pour le moment sur toutes les lèvres. Car  rien n’est encore claire dans  la résolution de la crise politique actuelle de la guinée. Selon nos informations, au terme des derniers travaux du comité de suivi de l’accord du 12 octobre 2016, les  membres de ce comité  dont la  mission est  de tenter de  régler les contentieux électoraux  des élections locales du 4 février dernier se sont quittés à queue de poisson ce jeudi 26 avril.

La  proposition faite par  l’opposition qui souhaiterait que  les résultats des élections dans les 12 inscriptions dont elle dit détenir des preuves soient modifiés, conformément aux procès verbaux qui sont à leur disposition, n’a pas été acceptée par la mouvance présidentielle, qui propose quant à elle  que les résultats soient maintenus et que la loi électorale soit amendée pour les prochaines consultations électorales. A défaut reprendre carrément le scrutin dans ces différentes circonscriptions concernées.

Pour sa part, le  camp de Sidya Touré a quant lui,  émit une idée  selon laquelle que  les résultats définitifs proclamés par la Commission électorale Nationale indépendante ne soient pas modifiés pour ne pas piétiner la loi.

Selon une source crédible du côté de l’opposition,  une réunion de l’opposition républicaine  est prévue dans ce sens dès le début de la semaine prochaine.

Cellou Dalein Diallo et ses pairs nous dit-on vont définir un nouveau calendrier de manifestations de rue.

 

Ib Diallo pour kakilambe

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
6 ⁄ 2 =