Le chargé de Com du BLOC libéral reconnaît:<< nous avons manifesté pour contester; Ils ont violenté et assassiné. Puis nous avons recommencé le même scénario . Ils ont répété les mêmes actes.>>

L’une des pires absurdités que l’être humain puisse commettre sur terre ; demeure le fait de reproduire toujours les mêmes actes face à une situation donnée et s’attendre à un résultat différent. Et Dans l’art de la guerre , il faut éviter aussi longtemps que possible de se battre avec votre adversaire sur votre propre territoire. Car quelque soit l’issue du combat les impacts voire les séquelles de la bataille resteront gravés sur votre terrain.
Bref, la crise socio-politique de la Guinée s’accentue.
Les discours politiques durcissent, les positions se radicalisent. La violence s’érige en comportement. La haine et le mépris gagnent les coeurs, des bras valides tombent; les visages se crispent; les paupières s’alourdissent, les larmes inondent les foyers et le désespoir enveloppe progressivement les esprits.Le climat est délétère.Ça sent le chaos, nous sommes au bord du gouffre, tout proche de l’irréparable.
Et pourtant, nous avons avons alerté en dénonçant publiquement. Mais ils n’ont pas entendu. Nous avons proposé, ils n’ont pas écouté. Nous avons marché, ils ont réprimé. Nous avons négocié, ils n’ont pas respecté. Nous avons encore contesté. Ils ont violenté et assassiné. Puis nous avons recommencé le même scénario, ils ont répété les mêmes actes. Doit-on arrêter, se résigner, abandonner tout le combat et les sacrifices consentis ? Non non et non. Alors que faut-il faire ? Il faut continuer la lutte, continuer à résister ? Mais comment ? En agissant différemment. C’est-à-dire employer d’autres moyens. Emprunter de nouveaux chemins, autres que ceux déjà utilisés. En un mot rompre avec les vielles habitudes.
Oui il nous faut adopter certaines méthodes pour faire plier la dictature naissante et croissante du régime Condé.
Particulièrement nous le bloc libéral, sommes résolument déterminés à mener jusqu’au bout cette lutte. comme d’habitude en faisant la politique autrement.
C’est pourquoi dans les jours à venir nous devoilerons à l’opinion nationale et internationale les nouvelles orientations de notre Parti dans le combat politique. Toutefois nous rassurons nos militants et tous nos compatriotes Guinéens que le bloc libéral restera fidèle à sa ligne politique. Les actions qui seront entreprises bientôt par le B.L s’incriveront inlassablement dans la pratique de la non violence. Cette forme de lutte nous a été inspirée par Gene Sharp le fondateur de l’institut Albert Einstein. Et auteur de l’ouvrage « de la dictature à la Démocratie ». Cette forme de lutte repose essentiellement sur les trois (3) principes suivants:
1- Ne pas opposer la violence à un dictateur.

2-Ne pas négocier avec un dictateur

3-Ne pas aller aux élections avec un dictateur

Ceci dit, Les actions du bloc libéral se focalisent désormais dans l’application stricte de ces principes. Vaincre avec force sans la violence. La rupture c’est maintenant !

Ibrahima M’bemba bah Directeur Adjoint de la Communication du bloc libéral.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
21 × 21 =