GUINEEFOOT / Ligue Professionnelle de Football

Comment voulez-vous que ça marche alors qu’on vit une corruption à outrance au sommet de la pyramide. Si les 2 premiers responsables se livrent à des pratiques aussi malsaines que les détournements et la corruption tel que décrit dans les articles de presse ci-dessous, les présidents de clubs de ligue 1 et 2 seront impuissants tant qu’Antonio Souare et Mathurin seront scotchés à leurs fauteuils qu’ils ne méritent pas. Chacun d’entre eux est concurrent de ces clubs et œuvrera toujours à ce que les meilleurs traitements de faveur profitent d’abord à leurs propriétés personnelles que sont le Horoya ac et le CIKamsar. Le problème fondamental c’est cette concurrence déloyale qu’il faut bannir avant toute autre chose.Sinon ils ne feront continuellement que du sur place et cela au détriment du développement du football qui va poursuivre sa descente aux enfers et mourir de sa belle mort.

Faire appel à des compétences neutres est essentiel pour maintenir un équilibre entre les clubs; ce qui pourrait créer une émulation saine entre compétiteurs dans un environnement sain indispensable pour promouvoir un développement harmonieux de la discipline dont les résultats ne peuvent revenir qu’aux méritants dans un fair play prôné par tous.

Out donc Antonio Souare et Mathurin Bangoura de la gestion collective qui sont pourris pour que vive notre sport roi.

Cliquer pour lire les articles de presse sur le sujet

Lanfia Konate

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
19 − 5 =