FEGUIFOOT / HANDBALL : MAMADOUBA PAYE CAMARA DONNE LE TON DE LA BONNE GOUVERNANCE

 À l’opposé de Mamadou Antonio Souare le cleptomane de la fédération de football,voilà un bon exemple de gestion transparente comme décrit ci-dessous dans un article de presse qu’administre le policier Mamadouba Paye Camara,fin gestionnaire président de la fédération de handball à ses homologues des autres fédérations,surtout celle du football.
Structure la moins nantie des fédérations,la fédération de handball est un modèle de gouvernance dont le pickpocket de Teminetaye,Antonio Souare devrait s’inspirer pour se départir de sa gestion opaque,douteuse,approximative et clientéliste qui ne profite qu’à sa seule personne et son réseau mafieux de voyous appelé “membres statutaires “en se livrant à la dilapidation des fonds publiques,fruit de l’assistance de la FIFA et de la CAF.
Le petit poucet du handball a informé son bailleur principal qu’est le ministère en charge des sports de l’assistance reçue de son instance internationale pour atténuer les effets du COVID-19 sur la discipline,avant de procéder à une répartition équitable du montant entre tous ses membres.Un modèle de transparence qui mérite d’être souligné,félicité et encouragé par tous.
Quant à la fédération de football qui a reçu au même moment des millions de dollars pour les mêmes motifs sanitaires,sans compter les 6 millions de dollars reçus du programme forward de la FIFA,aucune annonce,aucune répartition entre bénéficiaires,aucun compte rendu n’est fait de l’utilisation de ces faramineux montants que seul le voleur Antonio Souare qui se croit intouchable et tout permis connaît la destination.En réponse à sa demande de subventions aux clubs de l’élite pour l’organisation des championnats de la ligue professionnelle au ministère des sports,le département que dirige le Ministre d’état Bantama Sow a souhaité en savoir plus sur les assistances reçues par la fédération des instances internationales sur lesquelles elles ont abondamment communiqué ces derniers temps et connues de tous,afin qu’éventuellement il évalue le gap et détermine son niveau d’apport pour compléter le déficit,si déficit il y’a pour aider les clubs.Antonio Souare ne l’entend pas de cette oreille,considérant que ces aides des institutions internationales de la FIFA et de la CAF,portant sur des montants aussi élevés sont “destinées à sa personne et à son entreprise de paris sportifs en relation avec le football Guinée Games,leader local des jeux de hasard”.Il refuse catégoriquement de rendre compte non seulement aux bénéficiaires directs,les clubs notamment et également au bailleur principal de toutes les activités sportives du pays,le ministère en charge des sports.L’on se demande quelle va être la réaction de la tutelle face au refus incompréhensible qui frise l’affront de rendre publique la situation financière de la fédération d’Antonio Souare le brigand mafieux ? Le Ministre Bantama Sow va t-il exercé son droit de savoir,pas de gérance en s’adressant aux instances Fifa/Caf pour un arbitrage ? Va t’il geler tout financement à l’endroit de la fédération jusqu’à la clarification de la situation ? D’autant que cette dernière regorge de ressources nécessaires pour financer ses activités nationales et internationales ? Ou saisir la société générale Guinée pour des présumés détournements de fonds reçus de la FIFA et de la CAF en lui demander de geler tout mouvement de comptes sur les avoirs de la fédération en attendant de vérifier si les règles de transparence édictées par les lois bancaires sont observées par le signataire ou les signataires de la fédération ? ( Les informations reçues du secretariat général attestent que Souare est seul signataire )….Voilà tout un tas de pistes non exhaustif dans les cordes du département des sports pour faire respecter la gestion saine et la bonne gouvernance prônées par les institutions internationales Fifa/Caf au sein des fédérations nationales dont la Guinée ne fait pas exception.
L’avenir proche nous dira comment l’état à travers la tutelle,le ministère des sports va s’y prendre pour ramener le rameur à contre-courant de la fédération Antonio Souare au pas.Toute la crédibilité de Bantama Sow et de son cabinet en dépend.
    Raby Sow

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
9 × 19 =