FEGUIFOOT ! FEGUIFOOT ! PROCÈS ANTONIO / SUPER V

 À la suite de ma sœur Mariam Fofana de Sydney dont la sollicitation au père de la nation ci-dessous, je voudrais solliciter à mon tour le Président de la République afin qu’il accède à la main tendue tardive ( il n’est jamais trop tard pour bien faire ) de l’incapable président de la fédération à travers son soucieux conseiller Abdoulaye Conde  qui s’assume et tente de relever la tête de son patron, mouillé jusqu’au coup et qui a du mal à respirer tellement le retour du bâton est difficile à encaisser. Cette solution bancale aura le mérite de dégager Antonio de la fédération ou il a montré réellement ses limites et faire appel à la compétence de l’ancien président Salifou Camara Super V qui a vraiment laissé de bonnes traces lors de son passage fédéral; ceci est indéniable. C’est simplement la méchanceté et certainement la jalousie qui ont conduit l’excellent gérant de Guinée Games mais piètre président de la fédération Antonio Souare a comploté avec d’autres pour faire partir Super V en plein exercice de ses fonctions.
 Il est inconcevable qu’avec tout le bruit qui a parachuté Antonio à Teminetaye, qu’il se soit montré à la tâche comme le dernier ( le plus mauvais ) président de fédération que le pays ait connu. Ceci est un avis partagé par tous les acteurs du football. Faire du vacarme pour rien il sait le faire, mais ramener des résultats, NADA ! C’est pourquoi le Président Alpha Conde qui aime le football à ce qu’il paraît devrait stopper l’hémorragie et prier Antonio Souare d’arrêter de décimer notre football par son incompétence et son amateurisme notoires. En plus de sa société de jeux de hasard Guinée Games il pourra se consacrer exclusivement à son club le Horoya ac qui fait du bon chemin sur le plan africain. A d’autres la fédération pour le rayonnement du sport roi. La jeunesse guinéenne a vraiment hâte de voir le changement à la tête de la fédération pour son salut. ( Ne laissons plus la quasi majorité d’analphabètes membres statutaires, dépassés, qui vivotent et qui peuvent vendre leurs âmes pour des miettes décider du choix des responsables fédéraux en attendant que très rapidement un accent particulier soit mis sur le renouvellement de ces nécessiteux mendiants qui peuplent la classe dirigeante sportive actuelle appelés membres statutaires. Ces inconscients dits membres statutaires n’ont pour seul rôle dans le football que de se retrouver une fois par an dans un hôtel pris en charge par la fédération et percevoir de maigres indemnités, pour ne revenir que l’année suivante. Ce sont ces démunis morpions qui font malheureusement la loi électorale fédérale, dans des conditions atrocement abominables qu’il faut absolument changer pour l’épanouissement du football. L’état qui délègue ses pouvoirs à la fédération doit initier le changement des règles du jeu quant au mode de désignation de ses dirigeants. C’est fondamental.
Merci Professeur Alpha Condé d’aider vos enfants à remettre de l’ordre dans leur maison football.
Raby Sow

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
38 ⁄ 19 =