ENTRETIEN EXCLUSIF : « Malgré les difficultés, nos projets aboutissent grâce au management inestimable de Mr KPC» dixit Mohamed Djiba Camara Représentant de Guicopress en Sierra Leone

A Freetown depuis plus de 2 ans, Mohamed Djiba Camara y représente le Groupe Guicopres. S’il a bien voulu expliquer les dessous de la dernière visite du PDG Kerfalla Person Camara en Sierra Leone, il a aussi fait le bilan des chantiers de l’heure dans ce pays frère. Focus sur les échos de l’entreprise guinéenne en BTP la plus cotée et qui s’affiche désormais sur les médias internationaux à l’image du groupe Canal+

KAKILAMBE : Parlez-nous de votre parcours à Guicopres.

Mohamed Djiba Camara : J’ai intégré GUICOPRES le 01 Janvier 2010  comme Inspecteur et Administrateur adjoint des antennes. A l’époque, l’entreprise avait le contrat de la reconstruction des casernes militaires à Conakry. Étaient inclues les 09 préfectures de la Guinée d’où notre présence au même moment dans le pays profond. Nous avions la charge de gérer ces différentes antennes, durant la période allant de 2010 à 2012.

A partir du mois d’Avril 2012 jusqu’en Septembre 2014 , je fus Administrateur de la base logistique de Kagbelen. Ensuite , je me suis retrouvé dans la préfecture de Coyah au mois d’Octobre 2014.Cette fois en tant qu’ Administrateur pour la construction du centre Ebola à wonkifon jusqu’en Janvier 2015. Ce sera le 11 Janvier 2016 que je serai nommé Représentant-pays du Président Directeur Général du groupe GUICOPRES S.A auprès de la république de la Sierra Leone.

KAKILAMBE : Faites le point de vos réalisations en Sierra Leone.

Mohamed Djiba Camara : Aujourd’hui grâce à l’ambition du PDG et le choix des ingénieurs, en plus la qualité de nos équipements, nous sommes à 22 km complètement finis et repartis entre deux provinces : Kabala -Konyadu pour 5km ainsi qu’à Koidu (District de Kono) pour 17 Km avec un total de 26 km au départ.

KAKILAMBE : Dernièrement le PDG Kerfalla Person Camara (KPC) s’est rendu à Freetown ! Quelles étaient les recommandations au sortir de cette visite de terrain ?

Mohamed Djiba Camara :Le PDG fidèle à sa vocation, était venu renforcer les capacités morales de notre équipe en présence de Mr Bangoura Djibril.  Directeur International de GUICOPRES, Mr Camara Kerfalla-KPC tient au respect du cahier de charges et les clauses de nos contrats en passant par le respect de l’administration locale. Il se devait donc de faire le point avec notre représentation pour voir l’avancement des travaux et recenser nos contraintes.

KAKILAMBE : Durant votre séjour en Sierra Leone, vous avez parfois eu des difficultés. Situez nous sur leur ampleur ainsi que la politique mise en place par GUICOPRES pour y faire face ?

Mohamed Djiba Camara :Sachez que tous les grands projets vont de pair avec les difficultés. La réussite d’un projet dépend de son management, l’administration doit prendre en compte toutes les variantes. Pourtant, nous n’avons pas eu beaucoup les difficultés étant donné que la direction générale du groupe a mis tout à notre disposition pour limiter les dégâts.

La contrainte majeure est le retard dans le paiement des décomptes.

KAKILAMBE : Le pays vient de changer d’exécutif lors des dernières élections présidentielles. Avez-vous déjà pris attache avec les nouvelles autorités ? Quelles sont vos attentes ?

Mohamed Djiba Camara : Nous avons pris contact avec les nouvelles autorités à travers la SLRA qui signifie « Sierra Leone Road Autority » et le Ministère des travaux publics. C’était au lendemain de l’investiture du nouveau Chef de l’Etat lors d’une rencontre de toutes les entreprises du secteur de la construction en Sierra Leone convoquées par les autorités de tutelle. Ce cadre est justement le fondement de la mission qui m’a été assignée par mon PDG.

Nos attentes sont très grandes puisque la Sierra Leone est un pays en reconstruction après 10 années de guerre civile. La Direction de Guicopres a mis de gros moyens à notre disposition nous permettant d’être compétitive:

  • Deux centrales arobases;
  • Une centrale à concasser;
  • Des dizaines de grandes machines de tous types;
  • Des ouvriers qualifiés ;
  • Une centaine d’engins roulants.

KAKILAMBE : Envisagez vous d’ouvrir le capital de GUICOPRES-Sierra Leone à des actionnaires locaux pour avoir une marge d’intervention plus élargie ?

Mohamed Djiba Camara :Cette question revient uniquement au PDG du groupe GUICOPRES, j’ai nommé Mr Kerfalla Person Camara.

KAKILAMBE : Durant le Mondial 2018 en Russie, grande fut la surprise du peuple de Guinée de voir votre spot sur les ondes des confrères de canal Horizon. Comment est venue cette innovation qui nous a fouetté dans notre orgueil national ?

Mohamed Djiba Camara : Je dirai que cette innovation vient du concepteur de cette entreprise Mr KPC qui n’a pas fini de parler de lui.

KAKILAMBE : VOTRE MOT DE LA FIN !

Mohamed Djiba Camara : Très Fier de travailler avec Mr Kerfalla Camara qui dispose d’une capacité entrepreneuriale inestimable. Malgré son jeune âge, c’est un bâtisseur, un homme d’état, il reste un modèle à suivre pour les jeunes.

Ma contribution à GUICOPRES demeure ma part dans son avancement. Et il faut avouer que Mr KPC est un acquis à préserver qui fait la fierté de la Guinée et jouit désormais d’une reconnaissance internationale. Chose qui n’est plus à démontrer !

Propos recueillis par F. YOULA et IDI KEITA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
17 + 9 =